Allopiscineservices

Une piscine doit répondre à plusieurs critères de sécurité

Vous envisagez de construire une piscine dans votre propriété ? Il est important de savoir que la construction d’une piscine est soumise à certaines réglementations de sécurité et de prévention. En effet, les accidents dans les piscines peuvent survenir à tout moment. C’est justement pourquoi la loi a instauré une réglementation stricte concernant l’utilisation des piscines. Une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 euros peut être appliquée en cas de non-respect de ces règles.

Quelles piscines sont concernées par ces réglementations de sécurité ?

La loi concernant la sécurité des piscines est appliquée pour les piscines privées semi-enterrées ou enterrées de plein air dont les spas et jacuzzis non closes. Les piscines familiales ou réservées à des résidents ainsi que celles privatives dans les hôtels, les campings ou les locations de vacances sont aussi concernées. Les différents types de piscines citées doivent donc être équipées d’au moins un des quatre dispositifs de sécurité pour piscine.

Seules les piscines hors sol, les bassins dans un bâtiment et ceux d’ornement ne sont pas contraints de respecter ces réglementations.

Quels sont les quatre dispositifs de sécurité

La réglementation oblige les piscines concernées de choisir un dispositif de sécurité parmi les quatre recommandés.

  • La barrière de piscine (norme NF P 90-306) doit faire plus d’1m10 de haut et doit être vérrouillée.
  • Les alarmes de piscine (norme NF P 90-307) qui doit être en mesure de s’activer lors de la chute d’un enfant d’au moins 6 kg.
  • Les couvertures de piscine (norme NF P 90-308) capables d’éviter une immersion d’un enfant de moins de 5 ans. La couverture de piscine doit aussi pouvoir supporter jusqu’à 100 kilos.
  • Les abris de piscines (norme NF P 90-309) qui doit être doté d’une fermeture solide pour empêcher les enfants d’y accéder seul.